UN PEU D’HISTOIRE

La méthode the original pilates ® est issue du nom de son inventeur, Joseph Pilates, né à Mönchengladbach, en Allemagne.

Sa passion pour le corps humain et sa quête de l’entraînement physique idéal apparaissent dès sa jeunesse face aux problèmes de santé qu’il rencontre.
Il pratique plusieurs sports, étudie en autodidacte la biomécanique humaine et animale, et, avec une grande rigueur, combat ses maux pour devenir un sportif accompli.

 –

En captivité, pendant la 1ère guerre mondiale, il équipe les montants des lits des soldats blessés de ressorts et de sangles et les rééduque au mouvement.

Poursuivant cette logique, il invente après-guerre des appareils qui, à partir des appuis et des résistances, aident le corps à s’organiser de manière optimale.

 –

Ces machines, en suscitant une réponse musculaire profonde, facilitent l’intégration neuromusculaire du mouvement juste.

Elles valorisent l’alignement, l’équilibre, la symétrie du corps, dans un sens de correction de la posture mais aussi d’esthétisme.

 –

Après son installation à New York, son génie est reconnu par de grands danseurs qui fréquentent assidûment son studio.

 –

Il laisse, en 1967, à la postérité une méthode d’exercice physique d’une surprenante richesse, tant quantitative que qualitative.

 –

De nos jours, sa méthode connaît un succès mondial et fait des millions d’adeptes.

Joseph Pilates et une élève

LES 6 PRINCIPES DU PILATES

« Physical fitness is the first requisite of happiness ».

 –

J. H. Pilates in Return to life throught contrology

 

Joseph Pilates

Ces 6 principes sont une synthèse du travail effectué en pilates et doivent rester présents à l’esprit de celui qui le pratique.

La respiration profonde et en cycle complet est une quête du pilates.

 –


 –

La plupart des exercices obéissent à un mode respiratoire précis.

 –


 –

L’amplitude respiratoire est indissociable de la qualité du mouvement recherchée.

La première chose qu’on apprend en pilates c’est à recruter ses muscles profonds du centre du corps.

 –


 –

C’est une base à tout exercice, une façon d’aller puiser l’énergie à sa source « powerhouse » et d’en assurer les fondations.

 –

« Contrology is complete coordination of body, mind, and spirit ». Joseph Pilates

 –

Joseph Pilates a nommé sa méthode « Contrology » car il croyait à la transformation du corps par des mouvements précis, répétés, sous la direction de l’esprit.

 –


 –

Seuls un contrôle intense et une synergie corps-esprit peuvent aboutir à la réalisation de l’exercice pilates.

 –

« It’s the mind itself which shapes the body ». Joseph Pilates

 –

Le travail de pilates favorise la concentration, tout le corps est impliqué.

 –


 –

La conscience de sa respiration, de son placement, de l’origine du mouvement, des dissociations, des appuis, des résistances, requièrent une profonde présence à soi.

 –

La précision est tout : la qualité de l’exercice réalisé, et donc son pouvoir régénérant, est relatif à la précision qu’on lui aura donné.

  –

 –

La richesse du pilates réside dans le détail.

 –

Quand les principes précédents sont intégrés, on recherche la fluidité de l’enchaînement : les mouvements ne sont plus saccadés mais suivent une progression gracieuse et organique.

 –

« Contrology develops the body uniformly, corrects wrong postures, restores physical vitality, invigorates the mind, and elevates the spirit ».

 –

 Joseph Pilates

ÉVOLUTION & LÉGISLATION

«Le pilates est le solfège du sport. Un musicien peut jouer de la musique sans connaître le solfège. Mais s’il l’apprend, il va beaucoup plus loin. Le pilates permet de comprendre la structure de son corps. En l’intégrant, on va plus loin dans beaucoup de domaines sportifs. »

 –

Patricia Perrier, Studio Equilibre, Montréal

 –

La richesse du pilates le rend par nature inter-disciplinaire. Il a vocation à recevoir des applications très diverses, selon l’instructeur qui l’utilise, les buts qui l’animent et le milieu artistique, sportif ou médical dont il est issu.

 –

Ainsi, le milieu historique du pilates – celui de la danse – qui l’a rendu célèbre et l’a transmis, perpétue une pratique excessivement aboutie et méticuleuse du pilates ainsi qu’un enseignement complet du répertoire, fidèle à celui de son inventeur. Cette transmission est assurée aujourd’hui par les écoles Romana’s pilates et The Original Pilates ®.

 –

D’autres milieux, plus proches du sport, se sont appropriés ce répertoire pour répondre à la demande grandissante du monde du fitness. Le répertoire complet de pilates au sol, originellement dispensé en petits groupes, a été retravaillé et raccourci pour devenir adaptable aux cours collectifs des salles de sport, et donc au plus grand nombre.

 –

Si bien que le pilates s’est imposé en France, à la fois comme un outil précieux de préparation physique des athlètes de haut niveau, principalement des danseurs, mais également des tennismen, des golfeurs, des nageurs… mais également comme une discipline sportive populaire, associée au gainage et au renforcement profond.

 –

Le pilates se retrouve décliné sous différentes formes, selon la sensibilité de celui qui l’enseigne: plus dansé, plus sensoriel, plus interne, plus cardio, plus fitness…

 –

Ainsi voit-on émerger, à côté du pilates d’origine, de nouvelles formes de pilates, comme, par exemple, le Spirals de Michael King, chorégraphe et sportif, qui propose un pilates dansé en musique.

 –

Les principes du pilates inspirent, enrichissent, dynamisent bon nombre de pratique sportive de loisirs.

 –

En parallèle, d’autres milieux issus du monde médical, comme la kinésithérapie, s’intéressent au pilates dans son aspect curatif des accidents de la motricité, et y trouvent une ressource d’exercices. Le pilates est alors appliqué à certains troubles fonctionnels, renouant ainsi avec le côté rééducatif de la méthode développé dans les années-guerre par son créateur.

 –


 –

Une instruction du Ministère de la Santé et des Sports en date du 14 avril 2010 relative aux dispositions applicables aux salles de mise en forme, demande aux Préfets de région et de départements de bien vouloir considérer que la méthode dite « Pilates » constitue une activité physique au sens du code du sport.

 –

Par ailleurs, la fonction de professeur de pilates n’est pas reconnue par l’état et aucun diplôme n’est inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP). En conséquence, au même titre que toute activité physique et sportive, l’article L212-1 du code du sport impose d’obtenir un diplôme d’état pour son enseignement. Il est donc indispensable pour l’instant de doubler sa formation de pilates d’un diplôme reconnu par l’état (BPJEPS, BEES, CQP, DEJEPS…).